La Voie se règle sur le sauvage.
Lao Zi

"Qui comprend l'homme recherche la solitude" (Hazrat Ali). En cette ère de l'anthropocène où l'Homme marque la Terre de son empreinte, je suis pris de vertige. Voyant le reflet de mon humanité partout où je regarde, mon identité même se trouble. Seule la nature me permet de réellement Voir sans juger et d'Exister sans être jugé. La nature ne ment pas et ne dissimule rien, si ce n'est le mystère de son existence. Face à elle, je me retrouve libéré de mes artifices.

Nous faisons partie de la nature. Et pourtant, elle est parfois si différente de nous. En la nature, je reconnais mon Autre. Sa vitalité m'inspire, sa liberté me guide.

Célébrer la beauté de la nature, c'est apprendre à admirer l'Autre.

L'expérience du sauvage

Pour moi, ce n'est pas l'originalité, ni la difficulté, d'une image qui fait sa beauté. Le cœur d'une belle image, c'est son honnêteté. Une photo est belle lorsqu'elle est la trace d'une expérience intime vécue par le photographe.

Mon parcours photographique balbutiant n'est que la quête incessante de cette expérience aujourd'hui en voie de disparition : l'étonnement face à l'étrange beauté de la nature. S'étonner devant le mystère du Cosmos, c'est vivre l'expérience du sauvage.

Powered by SmugMug Owner Log In